Les hommes de NDG sont mis au défi de marcher un mille en talons rouges au profit d’un refuge pour femmes

Collage-Walk-a-mile-in-her-shoes

Les hommes de NDG sont mis au défi de marcher un mille en talons rouges au profit d’un refuge pour femmes

Le 14 juillet prochain, Royal LePage Village, agence immobilière située à Notre-Dame-de-Grâce, organisera pour la quatrième année consécutive l’événement « Mets-toi dans ses souliers » (Walk a Mile in Her Shoes) visant à recueillir des fonds au profit de la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage, la plus grande fondation publique au Canada dédiée exclusivement au financement des refuges pour femmes et des programmes de prévention de la violence. La totalité des recettes sera versée à L’Auberge Transition, un refuge situé à NDG qui aide les femmes à faire la transition entre une situation domestique intenable et une vie saine, plus sécuritaire pour elles-mêmes et leurs enfants. Des hommes de NDG, membres de la communauté et de l’Auberge Transition, marcheront 1 mille, chaussés d’escarpins à talons de 4 po de haut le long de l’avenue Monkland pour souligner la nécessité de lever des fonds et sensibiliser le public à la cause des femmes et des enfants victimes d’abus et de violence familiale.

En 2017, plus de 80 marcheurs ont fièrement accompagné un groupe de 40 hommes par solidarité. Cette année, Royal LePage Village s’attend à doubler le nombre de participants. « En tant que courtiers immobiliers, nous aidons les gens à atteindre leurs objectifs en matière de logement, a déclaré Georges Gaucher, directeur général de Royal LePage Village. Cet événement s’adresse à ceux qui ne disposent pas des moyens nécessaires, mais qui en ont besoin. » L’événement annuel offre à la communauté l’occasion de se regrouper et de donner en retour.

« La relation que nous entretenons depuis 18 ans avec la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage nous permet de faire une différence, de montrer de la compassion et de renseigner la communauté », a indiqué Irene Jansson, directrice de l’Auberge Transition.

Le saviez-vous? • Au Canada, il y a tous les jours 6 300 femmes et enfants qui vivent dans un refuge d’urgence afin d’échapper à la violence domestique1 . • Chaque année, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage vient en aide à 50 000 femmes et enfants.

Renseignements sur l’événement Prenez part à la marche et au BBQ communautaire,

pour reposer vos pieds et faire connaissance avec vos voisins! Quand : le 14 juillet 2018 – les activités commencent à 11 h.

Où : Royal LePage Village (NDG) – 6100, avenue Monkland H4A 1H4

Comment pouvez-vous aider? Les membres de la communauté sont invités à participer à l’événement et à encourager les marcheurs.

Vous pouvez faire un don sur place ou en ligne à Walk-A-Mile-2018

Pour obtenir plus de renseignements ou vous inscrire à la marche, veuillez communiquer à HollyManderson@royallepage.ca

À propos de la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage La Fondation Un toit pour tous de Royal LePage est la plus importante fondation publique du Canada vouée exclusivement au financement de centres d’hébergement pour femmes et à l’élimination de la violence envers les femmes et les enfants. Grâce aux dons de commissions des courtiers immobiliers et aux activités-bénéfice qui se déroulent dans l’ensemble du réseau Royal LePage, la fondation a amassé plus de 27 millions de dollars, une somme qui permet d’offrir, chaque année, un abri sûr et un nouveau départ à plus de 50 000 femmes et enfants. Pour mettre fin au cycle de la violence, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage appuie également les programmes de sensibilisation et de prévention de la violence. Tous les fonds amassés dans les bureaux de Royal LePage sont versés aux communautés locales. Puisque Royal LePage assume tous les frais d’administration, la totalité de l’argent recueilli et des efforts déployés sont consacrés à cette cause importante. Pour en savoir davantage, veuillez visiter le royallepage.ca/untoitpourtous 1 « Les refuges pour femmes violentées au Canada, 2014,” Juristat, Sara Beattie et Hope Hutchins, Statistique Canada, 30 novembre 2015. statcan.gc.ca/pub/85-002-x/2015001/article/14207-fra.htm